Lutte hivernale contre Varroa

Présentation

Cette expérimentation menée entre 2019 et 2020, en partenariat avec l’ADANA et l’ADAPI avait pour objectif d’évaluer une ou plusieurs stratégies de traitement contre Varroa efficace en hiver. En effet, au vu des données que nous avons pu réunir et de la connaissance du terrain, nous avons posé l’hypothèse que la réduction drastique de la population de Varroa pendant l’hiver (objectif 0 VP/100ab) est le moyen de maîtriser le niveau d’infestation de Varroa tout au long de la période de production.

 

Protocole expérimental

Comparaison de 3 modalités de traitements

  • Modalité T : Un lot de colonies non traitées contre Varroa durant l’hiver. Cette modalité est notre témoin négatif
  • Modalité ENC+2AOS : Un lot de colonies où les reines sont encagées pour obtenir une rupture de ponte complète et maitrisée afin d’appliquer deux traitements à l’acide oxalique*, par sublimation, dans les meilleures conditions. Cette modalité est notre référence et nous indiquera les gains à traiter efficacement ses colonies en hiver
  • Modalité 3AOS : 3 traitements d’acide oxalique* par sublimation sont appliqués au moment supposé d’absence de couvain. L’intérêt de cette modalité est de montrer les limites de cette stratégie si certaines colonies présentent encore du couvain

* : Il existe des médicaments vétérinaires à base d’acide oxalique disposant d’une autorisation de mise sur le marché.

Résumé du protocole expérimental suivi dans l’année

Variables mesurées

Poids des colonies, structure des colonies, charge en Varroa, nombre de varroas morts, état de santé des colonies.

 

Résultats

L’essai a montré que :

  • Les traitements hivernaux réalisés avec de l’AO par sublimation dans des conditions optimales, c’est à dire sur des colonies hors couvain, permettent aux colonies de sortir de l’hivernage avec des taux de VP/100ab et un nombre de varroas quasi nuls.
  • Labsence de traitement en hiver engendre des charges en Varroa d’au minimum 0,5VP/100ab soit environ 30 varroas dans les colonies à la mi-février dans le sud de la France.

Nos résultats valident donc deux techniques de lutte hivernale contre Varroa :

  • L’encagement des reines suivi de deux applications d’AOS assure la réussite du traitement hivernal quelles que soient les conditions.
  • La réalisation des 3 applications d’AOS en période habituellement hors couvain repose sur une connaissance de l’environnement et du comportement des colonies pour déterminer les phases de rupture de ponte naturelle. Avec les modifications climatiques et les variations comportementales intra-rucher, cette technique repose donc sur un pari de plus en plus risqué.

 

Plus d’informations

Cahier technique

 

N’hésitez pas à contacter nos référents ADA Occitanie pour ce projet : Gwenaïs TemplierAnthony Bouetard.

 

Abeilles aux ailes déformées

 

 

 

Varroa sur le thorax d’une abeille

 

 

 

Expérimentations terrain

Partenaires du projet