Innov’Api

Présentation

Innov’Api est un projet franco-italien de recherche appliquée à l’apiculture porté par l’INRA PACA (BioSP), en partenariat avec l’Université de Turin, l’ADAPI, l’UNAAPI et l’INRA-PACA (A&E et EcoDev). L’ADA Occitanie était engagée en tant que prestataire pour la constitution et le suivi d’un rucher expérimental.

A l’origine de ce projet, une idée d’apiculteurs italiens qui, face aux problèmes de manque d’efficacité des traitements conventionnels, ont décidé d’intervenir sur la structure de la colonie, en supprimant ou retirant du couvain pour limiter le développement des varroas.

Innov’Api mené de 2017 à 2020 avait pour but de valider expérimentalement cette stratégie des points de vue :

  • Du contrôle de varroa
  • De l’effet de cette technique sur la charge en virus dont il est un vecteur essentiel
  • Economique

Protocole expérimental : 3 modalités de traitement testées

* Il existe des médicaments vétérinaires à base d’acide oxalique disposant d’une autorisation de mise sur le marché.

Résultats

  • Les ruchers traités par suppression de couvain (Destruction et Retrait) + Acide Oxalique (AO) ont des taux de Varroas Phorétiques globalement comparables aux ruchers traités de manière conventionnelle à l’amitraze.
  • Les techniques de suppression de couvain (Destruction et Retrait) + AO sont très efficaces grâce à l’effet flash de l’AO (assainissement rapide des colonies quelle que soit l’infestation initiale et abaissement de leur charge virale). Les taux de Varroas obtenus 10 semaines post-traitements sont acceptables pour préparer l’hiver.
  • Selon la quantité de couvain supprimé, les répercussions sur les colonies diffèrent.
  • Le retrait de couvain entraîne des pertes de poids variables selon les colonies :
    • 3 à 6 kg en cas de retrait (car retrait de couvain mais aussi des réserves de miel et de pollen contenues dans les cadres)
    • 1 à 2 kg en cas de suppression (hypothèse d’une surconsommation des réserves de miel par les abeilles pour nettoyer et rebâtir les cadres)
  • La suppression de couvain n’entraîne pas de surmortalité des colonies sur les pertes automnales et hivernales.
  • À l’échelle de l’exploitation, la pratique du retrait de couvain pour gérer le varroa et l’utilisation des cadres pour faire des essaims permettent d’accroître les revenus de l’exploitation de +11 à +28% (mais plus de nourrissement et de temps de travail nécessaires).

Plus d’informations

Cahier technique Innov'Api

 

Page dédiée sur le site de l'INRA

 

Webinaire du projet

 

vidéo : Lutter contre Varroa

 

N’hésitez pas à contacter nos référents ADA Occitanie pour ce projet : Gwenaïs Templier & Anthony Bouetard.

Abeille aux ailes déformées

 

 

Création d’essaims

La team Innov’Api

© Christophe Cousin

 

 

Rucher d’expérimentation

© Christophe Cousin

projet soutenu par